Les GRAFFITIS ou la VILLE EN MUTATIONS

Work in progress - Place Mazagran - 13.09.15Le graffiti à la bombe acrylique ou au marqueur est présent dans la ville sur quantité de supports dès le début des années 1970. Des murs du bâtiment statique aux surfaces des trains mobiles, le passant peut s’en faire une certaine expérience dans sa marche quotidienne.

Pas à pas, des tactiques et des stratégies viennent déjouer les normes sociales de discours et de nouvelles formes d’expression voient le jour. Des tensions se révèlent alors entre graffiti, architecture, urbanisme et pratiques hygiénistes de la ville. Des inscriptions en résonnance et en contraste nous poussent inévitablement à une « raisonnance » sur les réalités langagières de la ville ; à un regard sur les influences mutuelles que connaissent la ville et la pratique du graffiti dans l’espace et dans le                                                                                    temps.

 

Au cours de cette promenade, voyons comment le graffiti nous invite à une esthétique poétique autant qu’à une éthique de la ville, dans leurs évolutions.

   Avec Julien Thiburce à Lyon

 

Pour tous renseignements (programmation ou commande), nous contacter :